Espaces de coworking : quel avenir après la crise sanitaire ?

La pandémie, suite à un virus originaire de Chine, est une situation que personne n’avait envisagée. Entreprises et particuliers ont été tous contraint à faire face à une ennemie commune. Pour les espaces de coworking française, c’est une tout autre histoire. Beaucoup de questionnements se pose sur la viabilité de cette dite révolution de travailler. Avec la prise en place du télétravail, espace de coworking et Covid ne semble pas être compatible. Pour le gouvernement français, et pour la majorité des gouvernements outre mers, distancer les citoyens a été la solution la plus effective pour arrêter la propagation du virus. Or face à cette mesure, le coworking a pris un coup.

L’avenir du coworking suite à la pandémie

Promouvant le travail indépendant tout en étant groupé est la raison de vivre des espaces coworking. Or pour isoler chaque personne citoyenne, le gouvernement français a décidé de passer en confinement vers le début de l’année dernière. Une situation qui n’a pas souris au fleurissement du coworking. L’espace coworking et le Covid ont tout de suite été incompatibles. Mais comme tant d’autres business dans le milieu, beaucoup de ces professionnels n’ont pas baissé les bras. Pour s’adapter, ils mettent en place des précautions telles que le port de masque obligatoire dans l’institut, l’utilisation de gel hydroalcoolique à l’entrée, la mesure de température avant d’entrer, etc. C’est notamment le cas du coworking café à Paris Anticafé qui vous offre un environnement équipé et propice à la concentration pour travailler ou télé-travailler.

Le coworking face aux gestes barrières

Pour la plupart des pays, orientaux et occidentaux, le besoin en l’immédiat est de pouvoir contenir le nombre de personnes contaminés et ainsi diminuer les probabilités de l’expansion du virus. C’est une mesure préventive qui constitue un barrage de la vision portée par le coworking. Le coworking a comme pour utilité un espace spécialement dédié aux travailleurs indépendants pouvant leurs permettent de travailler seul tout en ayant la possibilité de se créer un réseau pour le développement de leurs activités. Cette situation ne favorise en aucun cas le développement de ce type de business et ça en a notamment le cas pour

Le coworking et les mesures de précaution

En étant un espace ouvert à tous et à toutes, le coworking accueille plus d’une centaine de personnes par jour. Pour se créer un réseau, c’est l’idéal. Or pour prévenir un virus qui se transmet par l’air et par contact, c’est un nid à microbes qui ne peut être toujours régulé. L’espace coworking et Covid ne sont pas donc deux situations qui vont ensemble. La succession de personnes utilisateurs des bureaux fait forcément penser que chacun d’entre eux laisse leurs traces. Qui dit traces ne signifie pas forcément une bonne chose surtout en cette période d’urgence sanitaire. Le prochain utilisateur ne pourra jamais déterminer si celui précédemment assis sur la chaise où il se trouve était une personne saine ou un porteur sain.

Le café coworking, nouvelle tendance hybride entre le café traditionnel et l’espace de travail
Pourquoi les coworkings encouragent le coopération plutôt que la compétition ?