Quel éclairage privilégier pour aménager un open space ?

Les effets de l’éclairage sur l’être humain influencent radicalement son rythme biologique et, par suite, son bien-être professionnel. De ce fait, l’éclairage au bureau est une question à ne pas négliger, pour l’ambiance et bonne qualité de travail de vos collaborateurs. Des problèmes de lumières peuvent être source de fatigue oculaire, maux de tête, irritabilité, insomnie et mauvaises postures. Cela peut même provoquer de la déconcentration et de la baisse de créativité et productivité. Comment éclairer plus naturel l’open space ?  

Sources de lumière : s’adapter aux besoins de chacun

Une source unique de lumière crée un écueil crucial dans l’éclairage open space. Si seul un lustre central existe, même intense, il ne sera jamais assez efficient pour les yeux des personnes présentes. Cette situation pourra nuire l’ambiance du travail et provoque des maux de tête et de la fatigue visuelle. Ainsi, il est préférable de choisir de multiples sources lumineuses. Les employés doivent avoir le droit de choisir compte tenu des moments de la journée entre éclairages indirects et directs. Si possible, il est conseillé de varier les lumières pour plus de personnalisation et confort. En sonne, il faut retenir que la source de lumière doit être placée au-dessus de l’œil.

Rechercher des bonnes orientations de l’éclairage

Il est impossible de travailler et de produire en étant ébloui. Un bureau ne gagne pas à être axé directement vers une fenêtre orientée vers l’extérieur. Malgré que l’éclairage du jour reste le plus approprié pour le travail quotidien, il est mieux de positionner les bureaux de façon perpendiculaire aux ouvertures. La luminosité est plus efficace lorsqu’elle est dirigée sur le côté. Par rapport aux lampes de bureau, il est vivement recommandé de chercher des luminaires à pied articulés ou bien des appliques à mi-hauteur convenablement positionnées pour ne pas éblouir les collaborateurs. Aussi, un autre obstacle à éviter dans l’éclairage open space est l’instauration de zones d’ombre indésirables.

Adaptation des couleurs des murs et du mobilier à la luminosité

Pour créer une ambiance lumineuse et opportun au travail en open space, les teintes trop sombres sont à éviter pour les murs, les sols et les plafonds. Néanmoins, il ne faut pas oublier que les couleurs très claires peuvent s’avérer également fatigantes pour les yeux. Concernant le mobilier, un contraste créé par l’assortiment de couleurs des bureaux, des murs avec des objets de déco renvoie la luminosité et permet de la diffuser dans la pièce. L’éclairage open space s’ajuste directement sur le terrain, conformément au nombre de postes et de l’implantation des lieux.

Le bruit et l’acoustique dans les espaces de coworking : un gros challenge
Les 5 clés principales pour créer un espace de coworking agréable et tendance